Aller au contenu

Prendre l’accessibilité en compte lors de l’achat de ressources numériques sous licence

    Créateur : Bibliothèques Accessibles

    Date de mise à jour : 2 avril 2024

    Introduction

    Les bibliothèques publiques doivent prendre l’accessibilité[1] en compte lors de l’achat de ressources numériques sous licence (notamment les livres électroniques, les livres audio, les magazines, les journaux, les plateformes d’apprentissage et plus encore). Le fait de prioriser les considération d’accessibilité dès le début du processus d’approvisionnement se traduit par des ressources numériques sous licence accessibles à tous.

    À la base, l’approvisionnement est le processus d’achat de biens et de services; toutes les bibliothèques y ont un rôle à jouer. Le processus d’approvisionnement de ressources numériques sous licence dans les bibliothèques publiques est complexe et peut varier à l’échelon local. Il s’agit souvent d’un processus comportant plusieurs étapes. Bon nombre d’organisations et de parties prenantes y participent et il dépend de plusieurs facteurs, notamment la taille et le budget des bibliothèques, ainsi que leur participation ou non à l’achat consortial.

    Ce guide recommande des considérations d’accessibilité générales à inclure dans le processus d’approvisionnement de ressources numériques sous licence accessibles, ainsi que des considérations spécifiques aux livres numériques accessibles. Cette ressource vise à préciser les processus dont une bibliothèque ou un consortium dispose en recommandant les meilleures pratiques d’accessibilité en ce qui concerne l’approvisionnement de ressources numériques sous licence. Bien que ce guide soit destiné au personnel des bibliothèques publiques canadiennes, les principes qui y sont présentés pourraient s’appliquer à d’autres types de bibliothèques ou à d’autres pays.

    Pourquoi l’accessibilité est-elle importante lors du processus d’approvisionnement de ressources numériques sous licence?

    À titre de bibliothèque ou de consortium qui effectue des achats directs, il est important de souligner et de prioriser l’accessibilité lors du processus d’approvisionnement. En règle générale, les lois provinciales, bien que variables au Canada, fournissent des mesures incitatives, parfois même des exigences, pour que l’accessibilité fasse partie du processus d’approvisionnement. En outre, favoriser l’accessibilité constitue une partie importante des politiques globales de diversité, d’équité et d’inclusion d’une organisation. Plus les bibliothèques et les consortiums ayant un pouvoir d’achat sensibilisent les fournisseurs à l’accessibilité, plus il y a de chances que ces derniers apportent les modifications nécessaires en vue d’assurer une expérience équitable pour tous. 

    Même si les bibliothèques ne participent pas directement au processus d’approvisionnement (et comptent plutôt sur un consortium ou un système régional qui achète des ressources numériques sous licence en leur nom), elles font partie intégrante du processus d’approvisionnement. Elles doivent y participer avec les décideurs et leur poser des questions sur la façon dont ils évaluent l’accessibilité de ressources numériques. S’ils n’y ont pas réfléchi, elles peuvent leur fournir de l’aide. Une sensibilisation accrue profite à tout le monde.

    De plus, la compréhension des exigences en matière d’accessibilité à l’étape du processus d’approvisionnement permet au personnel de bibliothèque d’en avoir une idée générale et d’être mieux placé pour aider les personnes ayant des besoins en matière d’accessibilité, notamment en sachant quelles ressources numériques comportent des fonctionnalités d’accessibilité spécifiques. Par exemple, une plateforme peut disposer d’excellents outils de grossissement de caractères, donc elle peut être recommandée aux personnes qui préfèrent modifier la taille ou la couleur de la police. Le fait de réfléchir à l’accessibilité des ressources numériques sous licence, peu importe si une bibliothèque les achète directement ou pas, témoigne de son engagement en matière d’accessibilité.

    Qu’est-ce qu’une ressource numérique sous licence accessible?

    Dans les bibliothèques publiques, les ressources numériques sous licence peuvent comprendre les bases de données de magazines et de journaux, les plateformes de diffusion de contenu vidéo et audio, celles de livres électroniques et audio, les ressources pédagogiques et linguistiques, et plus encore. L’accessibilité d’une ressource numérique sous licence comprend la plateforme et le contenu.

    Pour que la plateforme soit accessible, la totalité de l’expérience de recherche et de découverte doit être offerte à une personne sans égard à l’appareil ou au logiciel qu’elle utilise pour y accéder. Par exemple, les boutons doivent être étiquetés, la ressource doit être navigable avec un lecteur d’écran ou d’autres technologies d’assistance[2] et ses fonctionnalités d’accessibilité doivent être expliquées de façon claire. La personne qui l’utilise doit également être capable de rechercher, de filtrer et d’afficher les métadonnées d’accessibilité du contenu.

    Il est également essentiel que le contenu soit accessible. Il pourrait s’agir d’un article, d’une vidéo ou d’un livre publié en divers formats, tels l’EPUB, le PDF, l’audio/la vidéo ou le HTML. Les éléments accessibles peuvent notamment comprendre les titres pour la navigation et la description des images. Des options de téléchargement peuvent également être essentielles à une expérience accessible, puisqu’elles permettent à une personne d’accéder au matériel sur un appareil ou une application de son choix qui répond le mieux à ses besoins.

    La plupart des ressources numériques en bibliothèque sont sous licence et fournies par un fournisseur externe; ce guide porte principalement sur celles-ci. Cependant, les considérations d’accessibilité s’appliquent également aux ressources numériques gratuites (p. ex. le Projet Gutenberg) ou à celles qui ont été créées à l’interne par la bibliothèque (p. ex. base de données de l’histoire locale).

    Qu’est-ce qu’un livre numérique accessible?

    Les livres numériques sont les livres électroniques et audio en format EPUB, MP3, DAISY, PDF, Word, braille, ou tout autre format de fichier qui présente un livre complet. Souvent, dans les bibliothèques publiques, les livres numériques accessibles à tous sont uniquement offerts sur des plateformes de fournisseurs sous licence telles qu’OverDrive. Ils ne sont pas nécessairement accessibles, donc il est important de comprendre les fonctionnalités qui les rendent accessibles.

    Tout le monde peut consulter, naviguer et consommer les livres numériques accessibles. Cela comprend les personnes en situation de handicap et celles qui utilisent des technologies d’assistance (comme les lecteurs d’écran et les logiciels de grossissement de caractères) pour la lecture. Par exemple, un livre électronique sans descriptions d’images n’est pas accessible aux personnes qui utilisent des lecteurs d’écran, puisqu’il les exclut de l’expérience de lecture. Ce n’est pas parce qu’un article est en format numérique qu’il est accessible à la clientèle qui utilise des technologies d’assistance en raison de difficultés de lecture des documents imprimés. Pour de plus amples renseignements, consultez les pages Comprendre les fonctionnalités d’accessibilité (en anglais) du RNSEB et Formats accessibles du CAÉB.

    En outre, au Canada, un travail considérable a été effectué pour inciter l’industrie de l’édition indépendante à créer du contenu accessible dès le départ. Ce travail est essentiel pour savoir si un livre numérique est accessible ou non. Les éditeurs canadiens peuvent maintenant être certifiés par le programme Global Certified Accessible (en anglais) d’eBOUND, qui certifie le flux de travail de l’éditeur pour veiller à la production de livres accessibles au format EPUB. Les éditeurs se concentrent principalement sur leurs nouveaux titres, mais le travail d’accessibilité peut aussi inclure des livres publiés précédemment. Certaines maisons d’édition ont apporté des correctifs d’accessibilité à leur liste d’ouvrages disponibles. Pour de plus amples renseignements sur le travail qui se fait dans le paysage de l’édition au Canada, eBOUND Canada héberge le Accessible Publishing Learning Network (en anglais).

    Livres numériques accessibles dans les bibliothèques offrant des services aux personnes ayant des déficiences perceptuelles

    Au Canada, les collections de livres numériques accessibles du Réseau national de services équitables de bibliothèque (RNSEB), du Centre d’accès équitable aux bibliothèques (CAÉB) et du Service québécois du livre adapté (SQLA) offrent des livres électroniques accessibles, des livres audio, ainsi que des livres en braille aux personnes ayant des déficiences perceptuelles, telles que définies dans la Loi sur le droit d’auteur du Canada. Ces services sont essentiels et sont offerts parallèlement aux livres numériques commerciaux accessibles disponibles sur les plateformes non spécialisées telles qu’OverDrive.

    Approvisionnement de ressources numériques sous licence accessibles

    Les bibliothèques achètent des ressources numériques sous licence de plusieurs façon en fonction de leur taille, de leur emplacement et des méthodes choisies. Par exemple, les grandes bibliothèques ou les réseaux de bibliothèques régionaux peuvent acheter des ressources numériques sous licence directement des fournisseurs. À l’inverse, les petites bibliothèques ou les bibliothèques rurales peuvent faire partie d’un consortium qui les achète (en collaboration) au nom de plusieurs bibliothèques ou de réseaux. Parfois, les décisions en matière d’approvisionnement de ressources numériques sous licence sont prises à l’échelle provinciale ou territoriale. Peu importe le processus, l’accessibilité doit être prise en compte lors de la sélection des ressources numériques, de l’attribution du contrat de licence, ainsi que de leur maintien et de leur soutiens continus.

    Principaux acteurs de l’approvisionnement de ressources numériques sous licence

    Bibliothèques individuelles : Les bibliothèques individuelles s’approvisionnent directement auprès des fournisseurs, ce qui se produit le plus souvent dans les grandes bibliothèques urbaines et les bibliothèques régionales qui ont le pouvoir d’achat pour travailler directement avec eux. Les plus petites bibliothèques peuvent acheter des ressources numériques spécifiques pour leur communauté en n’ayant pas recours à l’octroi de licences consortiales; il s’agit souvent de ressources moins courantes ou locales.

    Organisations consortiales ou bibliothèques régionales : Les organisations consortiales ou les bibliothèques régionales effectuent des achats collectifs au nom d’un groupe de bibliothèques. Il peut s’agir d’un consortium ou d’un réseau régional ou provincial. Cette approche à l’approvisionnement réunit un groupe de bibliothèques dans le but de partager des ressources et de réduire les coûts d’approvisionnement de ressources numériques sous licence. Au Canada, cela se produit de plusieurs façons. Les licences consortiales pour les bibliothèques publiques peuvent être octroyées par des organismes à but non lucratif tels que la BC Libraries Cooperative ou le Multitype Library Board en Saskatchewan. Parfois, l’approvisionnement s’effectue directement à l’échelle provinciale ou territoriale comme à la direction des services de bibliothèques publiques de l’Alberta. Dans d’autres cas, la prise de décisions s’effectue à l’échelle des réseaux régionaux. Le point commun est qu’un organe collectif effectuera l’approvisionnement et octroiera les licences au nom d’un groupe de bibliothèques individuelles.

    Fournisseurs : Les bibliothèques et les consortiums achètent des ressources numériques auprès de fournisseurs commerciaux tels qu’OverDrive, EBSCO, Gale, Hoopla, etc. Ils fournissent une plateforme et du contenu. Puisque le contenu n’est offert que sur la plateforme, les deux volets doivent être accessibles; si ce n’est pas le cas, la clientèle rencontrera des obstacles. C’est pour cette raison que la plateforme et le contenu doivent être évalués pour en vérifier l’accessibilité.

    Processus d’approvisionnement

    Les bibliothèques et les consortiums évaluent et choisissent une ressource numérique de diverses façons. Des processus plus formels peuvent inclure des demandes de renseignements, de prix ou de proposition sur lesquelles les fournisseurs peuvent soumissionner pour offrir du contenu numériques aux bibliothèques ou aux consortiums. Ces demandes définissent les besoins et les exigences de la ressource numérique et les fournisseurs doivent y répondre. D’autres processus moins formels peuvent inclure une évaluation par un comité inter-bibliothèques ou consortial ou par des employés au sein d’une bibliothèque. Peu importe que l’approche soit une demande formelle ou un processus moins officiel utilisant une liste de vérification ou une grille d’évaluation, l’accessibilité doit être un aspect essentiel à cette étape. Les considérations d’accessibilité comprennent notamment :

    • Demandez au fournisseur de vous partager son énoncé d’accessibilité; en retour, partagez-lui celui de la bibliothèque ou de l’organisation.
      • Exemple : « L’accessibilité est une priorité pour la bibliothèque X. Par conséquent, la bibliothèque X s’efforce d’acquérir une ressource numérique qui comporte suffisamment de fonctionnalités d’accessibilité pour permettre aux personnes en situation de handicap d’accéder au contenu offert. »
    • Demandez un énoncé sur la conformité aux Règles d’accessibilité des contenus Web (WCAG) ou tout autre énoncé d’accessibilité spécifique à la ressource.
    • Présentez clairement les exigences d’accessibilité au fournisseur à l’étape de la demande. Exemples :
      • Exigence : Texte alternatif
        • La ressource numérique doit permettre à la clientèle d’accéder aux informations transmises par les images. Les images doivent contenir du texte alternatif.
      • Exigence : Accès à tous les contrôles
        • La ressource numérique doit permettre un accès à tous les contrôles avec un clavier, un suivi de tête, une commande vocale ou un dispositif de commutation (p. ex. avoir accès à tous les contrôles et être en mesure de s’y déplacer de manière logique).
      • Exigence : Interagir avec tous les éléments
        • La ressource numérique doit permettre à la clientèle d’identifier tous les éléments et d’interagir avec eux (p. ex. champs de saisie, boutons, cases à cocher, liens, etc.). Tous ces éléments doivent avoir des étiquettes textuelles.
    • Incluez des exigences d’accessibilité pour l’interface de la ressource numérique destinée aux employés ou aux administrateurs afin que le personnel en situation de handicap surmontent moins d’obstacles dans son travail.
    • Demandez au fournisseur s’il peut offrir un accès à la ressource numérique afin que la bibliothèque puisse faire sa propre vérification d’accessibilité. Idéalement, des experts ayant une situation de handicap devraient effectuer la vérification en étant rémunérés adéquatement.
    • Demandez au fournisseur d’effectuer sa propre vérification d’accessibilité de la ressource numérique et de fournir un rapport et une explication de son processus.
    • Demandez la feuille de route d’accessibilité du fournisseur.

    Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter :

    Parfois, il n’est pas possible de répondre à toutes les exigences en matière d’accessibilité, mais en précisant ces renseignements lors du processus initial d’évaluation et de sélection, la bibliothèque (ou le consortium) sensibilise le fournisseur et lui signale que l’accessibilité est une considération essentielle dans le processus.

    Dans le cas des bibliothèques qui font partie d’un consortium ayant une politique d’adhésion (les bibliothèques individuelles décident si elles veulent obtenir une licence pour une ressource numérique particulière sous licence consortiale), celui-ci peut communiquer des renseignements sur l’accessibilité de la ressource numérique lorsqu’il demande aux bibliothèques individuelles si elles souhaitent adhérer à la ressource ou non. Si ces renseignements ne sont pas communiqués, les bibliothèques individuelles peuvent (et doivent) demander au consortium d’inclure des renseignements sur l’accessibilité. Cela permet de sensibiliser les bibliothèques individuelles et les consortiums à l’importance de l’accessibilité.

    Enfin, assurez-vous que toute la documentation liée au processus d’approvisionnement, y compris celle envoyée aux fournisseurs, est accessible. Pour de plus amples renseignements, référez-vous à la liste de vérification Créer des documents accessibles.

    Intégration de l’accessibilité dans le contrat de licence

    Une fois que la décision d’acheter une ressource numérique a été prise, il est essentiel d’intégrer l’accessibilité dans le contrat ou la licence. C’est une bonne idée d’utiliser les réponses du fournisseur aux exigences en matière d’accessibilité dans le cadre du contrat. Le langage doit être précis et se référer aux éléments individuels tels qu’énoncés dans le processus de sélection. Si un certain élément n’est pas disponible, indiquez quand il le sera dans le contrat en précisant son échéancier.

    • Exemples :
      • Si le fournisseur indique qu’un élément accessible est sur sa feuille de route, intégrez-le au contrat. Par exemple, s’il vous indique que les métadonnées d’accessibilité seront incluses dans tous les titres et qu’elles seront consultables et filtrables d’ici le troisième trimestre de 2025, incluez cette spécification et cette échéancier dans le contrat.
    • Si le fournisseur indique que toutes les images ont du texte alternatif, incluez du texte alternatif sur toutes les images d’ici le premier trimestre de 2026 dans le cadre du contrat.

    En outre, envisagez d’ajouter un processus clair pour signaler les problèmes d’accessibilité de la ressource au contrat, y compris un échéancier pour les résoudre.

    Évaluation et entretien continus de la ressource numérique

    Une fois la licence ou le contrat signé, rappelez-vous qu’un suivi auprès du fournisseur pourrait être nécessaire si des éléments d’accessibilité ne fonctionnent plus. Parfois, le fournisseur ajoute une nouvelle composante et oublie d’y intégrer l’accessibilité. Il est recommandé d’évaluer toutes les ressources numériques sous licence actuelles de façon continue et de signaler tout problème au fournisseur.

    C’est une bonne idée d’établir un cadre en vue de recueillir des renseignements sur l’accessibilité des ressources numériques sous licence après leur mise en œuvre. Une bibliothèque peut offrir un formulaire de rétroaction sur l’accessibilité à sa clientèle ou envisager d’embaucher des personnes en situation de handicap pour effectuer des évaluations continues ou annuelles. D’excellentes ressources à consulter sont les évaluations d’accessibilité des principales ressources numériques sous licence – Rapports sur les application de lecture – AccessiblePublishing.ca (en anglais) du Réseau national de services équitables de bibliothèque (RNSEB).

    Achat de livres numériques accessibles sur les plateformes des fournisseurs

    Bon nombre de ressources numériques offrent une collection de contenu prédéterminé, donc il n’est pas possible d’en choisir de façon continue après l’octroi de la licence de la ressource. Cependant, certaines plateformes de livres électroniques et audio, tels qu’OverDrive et Cloud Library, requièrent la sélection et l’achat continus de titres individuels. Ils sont effectués par les bibliothèques ou les consortiums. S’il est possible d’acheter des livres individuels, la bibliothèque ou le consortium peut établir des directives d’achat qui exigent ou priorisent les titres individuels accessibles en format électroniques ou audio.

    Métadonnées d’accessibilité pour les livres

    Le plus souvent, les métadonnées d’accessibilité sont présentes dans les livres électroniques, mais elles le sont également dans les livres audio. Elles sont importantes pour la clientèle lors de la recherche de livres et pour le personnel de bibliothèque qui les achète. Les métadonnées d’accessibilité sur l’interface destinée à la clientèle lui permet de rechercher et de choisir du matériel qui convient le mieux à ses besoins de lecture. Pour le personnel de bibliothèque, les métadonnées d’accessibilité sont nécessaires pour prendre des décisions d’achat de livres numériques en fonction de leur accessibilité. Idéalement, l’interface d’achat (p. ex. OverDrive Marketplace) devrait offrir la possibilité de chercher, de filtrer et d’afficher les métadonnées d’accessibilité afin que le personnel de bibliothèque puisse les utiliser de façon significative au moment de la sélection et de l’achat de livres. Par exemple, les métadonnées peuvent indiquer si un livre électronique est navigable par titre ou si le texte peut être ajusté (zoom avant). Les deux exemples aideront le personnel de bibliothèque à obtenir des options accessibles pour sa clientèle. Il y a eu des améliorations en matière d’affichage des métadonnées d’accessibilité des livres numériques sur les plateformes Cantook ou Prêtnumérique de DeMarque. OverDrive a également déployé des efforts mais n’a pas effectué le développement nécessaire pour intégrer pleinement cette composante. Puisqu’il s’agit d’une fonctionnalité en constante évolution, les bibliothèques et les consortiums sont invités à demander et à recommander aux fournisseurs d’inclure les métadonnées d’accessibilité dans leurs livres numériques. Pour de plus amples renseignements, consultez les métadonnées d’accessibilité pour le personnel de bibliothèque (en anglais).

    Gestion des droits numériques et accessibilité

    Un autre volet des plateformes de livres numériques qui peut poser des obstacles du point de vue de l’accessibilité est le fait que les plateformes de certains fournisseurs, tels qu’OverDrive/Libby, Cloud Library ou Hoopla, soient verrouillées. Bon nombre de personnes qui utilisent des technologies d’assistance doivent être en mesure de télécharger le livre et de le lire sur une application ou un appareil de leur choix parce qu’ils ont besoin de fonctionnalités et d’outils d’accessibilité propres à l’application ou à l’appareil. Il est important de discuter avec le fournisseur de la possibilité de lire le livre dans l’application de choix de la personne. Bien que cela ne soit pas possible en raison de la gestion des droits numériques (GDN), il est essentiel de souligner les préoccupations en matière d’accessibilité de cette approche. De nouvelles méthodes de gestion des droits numériques telles que la Licensed Content Protection (LCP) de Readium, offre plus de flexibilité dans ce domaine. Il vaudrait peut-être la peine de la présenter au fournisseur comme solution de remplacement qui permet des téléchargements plus accessibles en autorisant l’exportation à l’application de lecture préférée.

    Contraintes et promotion

    Plusieurs contraintes peuvent limiter une bibliothèque ou un consortium dans sa capacité d’assurer l’accessibilité des ressources numériques sous licence. Cependant, une bibliothèque ou un consortium peut présenter des éléments clés pour promouvoir l’accessibilité.

    Contraintes rencontrées par les bibliothèques

    Il existe plusieurs contraintes pour assurer l’accessibilité lors du processus d’approvisionnement de ressources numériques sous licence qui diffèrent en fonction de l’emplacement et de la taille des bibliothèques, ainsi que des méthodes qu’elles utilisent pour octroyer les licences des ressources numériques. Ces contraintes comprennent notamment :

    • Les bibliothèques et les consortiums peuvent rencontrer des obstacles lors de la modification de cadres existants qui soutiennent les ressources numériques accessibles. Le personnel de bibliothèque et les consortiums devront peut-être convaincre leur équipe de gestion de mettre à jour les politiques organisationnelles afin de prioriser l’acquisition de plateformes et de contenus accessibles. Ces processus peuvent prendre du temps, mais la sensibilisation est essentielle.
    • Il se pourrait que les fournisseurs n’aient pas de plateforme et/ou de contenu accessible, mais en raison d’un choix limité pour une ressource particulière, il se pourrait que les bibliothèques ne puissent pas la refuser simplement en tenant compte des considérations d’accessibilité. Le nombre limité de fournisseurs restreint les choix et la capacité de la bibliothèque de faire des demandes aux fournisseurs. Cependant, il est encore important de toujours continuer de promouvoir l’accessibilité, même si on prend la décision d’acheter la licence d’une ressource numérique inaccessible ou partiellement inaccessible.
    • Si la plateforme permet l’achat de livres numériques individuels, il se pourrait qu’on ne puisse pas savoir lesquels sont accessibles. Les métadonnées d’accessibilité peuvent aider le personnel de bibliothèque à sélectionner et à acheter des livres en fonction de critère d’accessibilité. Il est important de souligner au fournisseur que la capacité de chercher, de filtrer et d’afficher les métadonnées d’accessibilité est une composante essentielle pour permettre à la clientèle et au personnel de trouver du contenu accessible.
    • Dans le marché actuel de fournisseurs, il existe de gros joueurs (p. ex. Overdrive); il peut être difficile de les convaincre de l’importance de l’accessibilité. Plus les bibliothèques et les consortiums travaillent en collaboration pour sensibiliser les grands fournisseurs, meilleures sont les chances de réussite pour assurer une expérience équitable pour tous.
    • Il peut être difficile de déterminer si les plateformes et/ou les contenus sont accessibles de façon continue. À moins qu’une bibliothèque évalue régulièrement l’accessibilité de ses ressources numériques ou qu’elle ait un formulaire de rétroaction utilisé à bon escient, il est difficile de connaître les obstacles à l’accessibilité rencontrés par la clientèle. Le temps et les ressources disponibles constituent une contrainte dans ce domaine. Les bibliothèques sont encouragées à collaborer et à partager des renseignements à cet égard et à avoir recours aux ressources telles que les Rapports sur les applications de lecture – AccessiblePublishing.ca (en anglais). On les incite également à embaucher des experts en situation de handicap pour mener des évaluation de façon continue.

    Sensibilisation auprès des fournisseurs pour assurer l’accessibilité

    Les plus grandes bibliothèques et les consortiums peuvent évaluer les ressources numériques et négocier une entente de licence directement auprès des fournisseurs. Ainsi, ils exerceront une plus grande influence pour être en mesure de sensibiliser directement les fournisseurs à l’importance de l’accessibilité. Elle sera plus efficace si les consortiums et les grandes bibliothèques travaillent en collaboration pour présenter un message cohérent.

    Au Canada, bon nombre de petites et de moyennes bibliothèques ont recours à l’octroi de licences par les consortiums provinciaux et territoriaux, donc elles ne participent pas directement au processus d’approvisionnement. Cependant, elles peuvent fournir de la rétroaction sur les ressources qu’elles souhaitent acquérir au consortium ou au réseau de bibliothèques (ou à quiconque évalue et négocie en leur nom). Peu importe leur taille, toutes les bibliothèques ont un rôle à jouer pour faire en sorte que l’accessibilité soit une composante essentielle du processus d’évaluation des ressources numériques.

    Il est vrai que, parfois, seuls quelques fournisseurs peuvent répondre à un besoin en matière de contenu particulier (p. ex. livres électroniques, ressources d’apprentissage des langues etc.), obligeant ainsi les bibliothèques à accepter des ressources même si toutes les exigences en matière d’accessibilité ne sont pas respectées. Même dans un tel cas, il est encore important pour les bibliothèques et les consortiums d’offrir une liste de vérification d’accessibilité au fournisseur et de continuer à promouvoir la priorisation de l’accessibilité auprès de lui.

    Conclusion

    L’accessibilité est une partie essentielle du processus d’approvisionnement des ressources numériques sous licence. Ce guide vise à aider les bibliothèques ou les consortiums à prioriser l’accessibilité dans leur processus d’approvisionnement afin d’assurer que les ressources numériques sous licence, y compris les plateformes et le contenu, sont accessibles et équitables pour tous.

    Visitez BibliosAccessibles.ca pour obtenir des ressources sur l’acquisition de ressources numériques sous licence accessibles.

    Ressources utiles

    Bibliothèques accessibles. (Le 17 octobre 2023). Creating and editing accessibility metadata MARC tags for library staff. BibliosAccessibles.ca. https://bibliosaccessibles.ca/resources/accessibility-metadata-for-library-staff/

    Bibliothèques accessibles (Le 31 janvier 2023). Considérations d’accessibilité pour l’achat de ressources électroniques dans les bibliothèques. BibliosAccessibles.ca. https://bibliosaccessibles.ca/resources/considerations-daccessibilite-pour-lachat-de-ressources-electroniques/

    Bibliothèques accessibles (Le 31 janvier 2023). Liste de vérification : Créer des documents accessibles. BibliosAccessibles.ca. https://bibliosaccessibles.ca/resources/liste-de-verification-documents-accessibles/

    Bibliothèques accessibles. (Le 31 janvier 2023a). Liste de vérification : Évaluer l’accessibilité des ressources électroniques. BibliosAccessibles.ca. https://bibliosaccessibles.ca/resources/checklist-evaluating-the-accessibility-of-e-resources/

    Bibliothèques accessibles. (Le 31 janvier 2023). Liste de vérification : Évaluer l’accessibilité chez les fournisseurs. BibliosAccessibles.ca. https://bibliosaccessibles.ca/resources/liste-de-verification-evaluer-laccessibilite-chez-les-fournisseurs/

    Bibliothèques accessibles. (Le 31 janvier 2023). Questions pour les fournisseurs : Politiques d’accessibilité de l’entreprise. BibliosAccessibles.ca. https://bibliosaccessibles.ca/resources/questions-for-vendors-company-accessibility-policies/ 

    BibliosAccessibles. (Le 31 janvier 2023). Questions pour les fournisseurs : Acquisition de plateformes de ressources électroniques accessibles. BibliosAccessibles.ca. https://bibliosaccessibles.ca/resources/questions-for-vendors-procuring-accessible-e-resource-platforms/

    Accessible Publishing (2024). Rapports sur les applications de lecture. AccessiblePublishing.ca. https://www.accessiblEPUBlishing.ca/reading-app-reports/ 

    Accessible Publishing Learning Network. (Le 14 septembre 2023). Accessible Publishing Learning Network. https://apln.ca/

    Benetech. (Le 19 décembre 2023). Certified Publishers. Born Accessible. https://bornaccessible.benetech.org/certified-publishers/

    Centre d’accès équitable aux bibliothèques. (2023). Formats accessibles. bibliocaeb.ca. https://celalibrary.ca/help/accessible-formats?lang=fr

    EDRLab (2023). Readium LCP. https://www.edrlab.org/readium-lcp/

    Réseau national de services équitables de bibliothèque. (Le 16 juin 2021). Comprendre les caractéristiques d’accessibilité. Réseau national de services équitables de bibliothèque (RNSEB). https://nnels.ca/understanding-accessibility-features

    Département des services de bibliothèques publiques, gouvernement de l’Alberta et Bibliothèques accessibles. (Le 13 mars 2024). Webinaire sur l’approvisionnement accessible. BibliosAccessibles.ca. https://bibliosaccessibles.ca/resources/accessible-procurement-webinar/

    Département des services de bibliothèques publiques, gouvernement de l’Alberta et Bibliothèques accessibles (Le 19 octobre 2024). Diapositives du webinaire sur l’approvisionnement accessible. BibliosAccessibles.ca. https://bibliosaccessibles.ca/resources/accessible-procurement-slides/

    WC3 Web Accessibility Initiative (WAI) (2024). WCAG 2 Overview. https://www.w3.org/WAI/standards-guidelines/wcag/

    Remerciements

    Ce document a été préparé par BibliosAccessibles.ca, avec la collaboration de Riane Lapaire (RNSEB), de Megan Sellmer (RNSEB), de Daniella Levy-Pinto (RNSEB), deLindsay Tyler (CAÉB) et de Laurie Davidson (CAÉB). Il a également fait l’objet de commentaires et de révisions par Tami Setala (BC Libraries Cooperative), Kerry Anderson (direction des services de bibliothèques publiques de l’Alberta), Kimberly Johnson (direction des services de bibliothèques publiques de l’Alberta) et des employés du groupe consultatif de bibliothèques du projet du Centre de ressources pour l’accessibilité des bibliothèques publiques (CRAPB).


    [1] L’accessibilité désigne la conception de produits, d’appareils, de services ou d’environnements permettant à toutes les personnes de participer pleinement à la société sans obstacles. Elle peut être physique (espaces et immeubles) et numérique (sites Web et contenus numériques).

    [2] Les technologies d’assistance désignent les produits, le matériel et les systèmes qui améliorent la lecture, l’apprentissage, le travail et la vie quotidienne des personnes en situation de handicap. Elles comprennent les lecteurs d’écran, les afficheurs braille, les logiciels de grossissement de caractères, et plus encore.